Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

 

 

AGENDA de SAINT-LUC 2015/2016

Célébration eucharistique chaque samedi 18h30
(sauf pendant les vacances d'été)   
____________________________________________________________          __
Vendredi 8 Janvier de 19h à 20h30
chapelle de l'hôpital de la Conception
Une conférence-débat :
La relation d'aide destinée aux personnes en fin de vie
par François Buet prêtre et médecin en soins palliatifs
à la clinique Sainte-Elizabeth
______________________________________________
Samedi 9 Janvier de 16h30 à 18h
Réunion Bible sur les "Midrashim"
animée par René Guyon bibliste
_______________________________________________
Samedi 16 janvier de 16h30 à 18h
Libres échanges autour de la bulle
"Le Visage de la Miséricorde"
du pape François
_______________________________________________

Rechercher

Vidéos

Visionnez les vidéos de l'actualité religieuse
Emission "Le jour du Seigneur"

Permanence

Permanence d'accueil à Saint-Luc

Vendredi : 16h à 18h 

1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 23:33

Méditation du 1er novembre 2011, par Danièle Brocvielle, lors de la messe à Saint-Luc

 

TOUSSAINT 2011

 

Eh ! …Bien !... Bonne Fête à nous tous. Nous sommes tous appelés à la sainteté !...

Le Concile Vatican II nous le redit bien.

  

         La Toussaint : c’est une grande fête de l’Eglise : Nous fêtons  tous ceux qui sont passés par la mort et vivent en Dieu mais, nous n’avons pas beaucoup de détails, ce que nous savons c’est que nous sommes déjà dans cette démarche. Jésus-Christ nous a montré le chemin, est passé par là, il l’a vécu, mais il n’a pas donné de détails.

 

         Ma tante lors de ses 100 ans disait  (cela se passe en Toscane) : «  Mr le Curé qu’est-ce qui a après la mort ? Il y a le paradis répondit-il ; Mr le Curé qu’est-ce qu’on fait au paradis ? On chante les louanges de Dieu !! Je ne veux pas y aller, Mr le Curé, je vais m’ennuyer dit-elle.

 Voilà une réaction …  C’est une des approches de ce mystère !..

 

         Jean Cardonnel . Vieux Dominicain, mort il y a peu de temps, du couvent de Montpellier, dans un de ses derniers livres, relate, ( au point de vue âge,il n’avait que quelques mois de différence avec son frère):« Jacques, mon petit frère, quand Emmanuelle, ta fille, ma nièce, m’a dit : «  Papa voudrait que tu lui parles de la mort », à ce moment là, je t’ai bien regardé, Jacques : «  La mort ? Y passer, d’accord. Y rester, jamais ! » ; tu as proclamé un fantastique : « Evidemment » ! qui résonne à jamais dans mon cœur ». 

 

          Nous savons que nous sommes aimés de Dieu et que cela continuera d’une autre manière, en Dieu. Jésus parlera plus de Royaume de Dieu que de paradis.

 

         Tous ceux qui vivent  en Dieu,  ont vécu sur terre dans un lieu, un endroit. Ils ont aimé, Ils ont vécu avec leurs limites, leurs doutes, leurs refus à certains moments .Ils ont eu foi en Jésus-Christ, homme et Dieu. Pour d’autres en fonction de leurs cultures, de leurs lieux de naissance ils ont connu Dieu d’une autre façon. Pour d’autres ceux qui refusent ou qui ne savent pas… nous faisons confiance à Dieu, nous serons réunis , les moyens , nous les ignorons …mais cette rencontre se fera de la manière « que Dieu seul connaît » dit le Concile Vatican II, je pense que nous nous retrouverons toutes et tous.

La première lecture parle de 144000, chiffre symbolique.

         Tous ceux et celles qui auront lutté pour plus de justice, de paix, d’amour, de désir d’aller vers plus d’humanisation, cette immense foule des hommes cette multitude, je crois que nous nous retrouverons  en Dieu : Bienheureux sommes nous tous  déjà !

         Dans ce texte des Béatitudes, Jésus voit toute la foule rassemblée devant lui. Alors il regarde ces hommes, ces femmes  qui vont l’écouter. Et il proclame heureux ceux qui sont «  pauvres dans leur cœur », doux dans un monde dur, ceux qui pleurent, ceux qui veulent un monde de justice  et non de corruption ceux dont le cœur est compatissant, et transparent sans hypocrisie, ceux qui sont artisans de paix dans leur milieu, là où ils vivent, chaque jour.

 

Il dira aussi, dans d’autres textes : «  Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez » (dans Luc 10,23). Et il dit à Thomas après la Résurrection  «  Heureux aussi ceux qui croient sans avoir vu » (dans Jean 20,29).

Il sera dit aussi par un convive lorsque Jésus se trouve  à une noce  : « Heureux qui prendra part au repas dans le Royaume  de Dieu » (Luc 14,15) et en Jean 14,2, il précise :  « Dans la maison de mon Père, il y a beaucoup de demeures ».

 

         Le bonheur dont parle Jésus ne s’exprime pas dans l’absence de maladie, dans l’absence d’épreuves, mais dans la paix du cœur. Rien à voir avec un certain bonheur de vivre dans l’égoïsme et de ne penser qu’à sa tranquillité : avoir son chien, ses pantoufles et sa télé.

 

         Le bonheur selon Jésus n’est possible que dans la solidarité, quand le cœur tient compte réellement des autres. Mais ce n’est pas évident de tenir ensemble : s’aimer soi-même et aimer les autres, le discernement  ne peut se réaliser que dans l’Esprit et ce n’est jamais fait une bonne fois pour toutes.

         Tout amour, sur la terre des hommes, est fragile, voire éphémère, parce que menacé par la mort. Nous croyons que le premier, le Christ est passé de cette vie au Père, il est le premier né d’entre les morts … pour nous conduire vers la joie d’une vie sans fin, commencée ici bas et qui se continuera, dans l’amour partagé avec Dieu, Père, Fils et Esprit et avec tous ceux qui composent cette humanité. Nous retrouvons les 144.000 de l’Apocalypse.

         Jean nous dira dans sa lettre : « Voyez comme est grand, l’amour dont le Père nous a comblés » : nous sommes aimés de Dieu, nous sommes « enfants de Dieu » .Dieu nous donne de devenir ce qu’il est, c’est-à-dire qu’il nous fait participer à sa divinité. Nous sommes « divinisés ».

Nous ne sommes pas appelés à la mort mais à la résurrection et comme le dit Michel Rondet (S.J) : «  Une résurrection qui est déjà commencée dans la mesure où nous pouvons, dès aujourd’hui, vivre les attitudes qui seront celles du Royaume de Dieu : la bienveillance, la solidarité, la charité fraternelle. Préparer sa résurrection, c’est vivre aujourd’hui ce que le Christ va pouvoir diviniser. »

        

         Le Père Pontier, notre Evêque nous dit dans le bulletin du diocèse en terminant son édito intitulé  «  La sainteté des anonymes » : «… La sainteté dans nos vies peut sûrement se traduire par la victoire sur nos peurs diverses, par l’ouverture généreuse aux plus pauvres et par cette intimité d’amour avec Celui qui nous accueillera  au terme de « la grande épreuve » de nos vies, Lui qui « ne fait pas de différences entre les hommes ».

  

                                                              Danièle Brocvielle. Toussaint 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by STLUC - dans Méditations
commenter cet article

commentaires

Des livres à lire

Coresponsabilité en Église
Livre tiré du Colloque que nous avons organisé en 2009
(en vente à Saint-Luc)

 

o O o

Pentecôte 2008
La Communauté Saint-Luc de Marseille
a fêté ses "40 ans"

 

Qui sommes-nous ?

 

 

ESPACE SAINT-LUC

Communauté Catholique

231 Rue Saint-Pierre

13005 Marseille

Métro Timone

Tel 0952193599

Mel stluc@stluc.org

Blog : http://stluc.over-blog.com

 

Saint-Luc est une communauté catholique de laïcs du Diocèse de Marseille prête à vous accueillir.

 

Messe le samedi à 18h30.
à Saint-Luc, avec des hommes et des femmes de tout Marseille, qui désirent vivre leur foi de façon responsable et fraternelle.

Nous sommes...
   

Une Église de la coresponsabilité
Des laïcs entièrement responsables de la vie de la communauté.
Coresponsabilité avec le prêtre accompagnateur.
Chacun est invité à agir selon ses capacités et ses disponibilités.

 

Une Église de libre expression
À l'Eucharistie, selon les semaines, partage d'Évangile, méditation par un laïc, libres intentions de prières, partage de vie : chacun peut exprimer ce que la parole de Dieu lui inspire.
Au P'tit déj’, un dimanche par mois, autour d'un café, libres échanges sur des sujets choisis par les participants.

 

Une Église du partage et de la rencontre
Un Plat de pâtes, un vendredi par mois, pour échanger avec un invité sur ses engagements.
Les Vendredi de Saint-Luc : une fois par mois, conférence-débat sur des sujets d'Église et de société.
À la rencontre de la Bible, un temps pour avancer ensemble dans la connaissance de la parole de Dieu.

 

Une Église solidaire et servante
Une caisse de solidarité.
Des groupes de visite aux malades et aux isolés.
Une invitation à participer aux activités de l'ACAT, du CCFD, d'ATD Quart-Monde, d'Artisans du Monde, du Mouvement de la Paix, etc.

 

Communauté Saint-Luc
Mocambi
(Responsable de Communauté)

Jean Guyon
Prêtre accompagnateur
Michel JOGUET, sj

o O o

Documents téléchargeables
- Statuts de St-Luc
- Charte de St-Luc
- Notre pratique de la Charte au Quotidien