Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

 

 

AGENDA de SAINT-LUC 2015/2016

Célébration eucharistique chaque samedi 18h30
(sauf pendant les vacances d'été)   
____________________________________________________________          __
Vendredi 8 Janvier de 19h à 20h30
chapelle de l'hôpital de la Conception
Une conférence-débat :
La relation d'aide destinée aux personnes en fin de vie
par François Buet prêtre et médecin en soins palliatifs
à la clinique Sainte-Elizabeth
______________________________________________
Samedi 9 Janvier de 16h30 à 18h
Réunion Bible sur les "Midrashim"
animée par René Guyon bibliste
_______________________________________________
Samedi 16 janvier de 16h30 à 18h
Libres échanges autour de la bulle
"Le Visage de la Miséricorde"
du pape François
_______________________________________________

Rechercher

Vidéos

Visionnez les vidéos de l'actualité religieuse
Emission "Le jour du Seigneur"

Permanence

Permanence d'accueil à Saint-Luc

Vendredi : 16h à 18h 

18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 09:24
Méditation pour le 4ème Dimanche du Temps Ordinaire

Jérémie 1, versets 4 à 19.
I Corinthiens, 12 verset 31 à 13 verset 13.
Luc 4, versets 21 à 30.
**********************************************
Tout d’abord, je vous propose deux grands axes qui charpentent, qui soutiennent ces trois textes :

I
Jérémie a entendu le Seigneur lui dire :
« Avant même de te former dans le sein de ta mère, je te connaissais. »
C’est formidable, ça, quand on y pense !
C’est dire que Dieu nous connaît, il s’occupe de nous tout entier, toute entière,
de toute éternité,  pour toute notre vie, avant  et au-delà ;
chacun et chacune de nous, il l’a toujours connu(e), il s’en est toujours occupé ;
chacun et chacune de nous, il le la  connaîtra toujours, il s’en occupera toujours.

   II
Luc a su ce qu’avait fait en son temps Dieu par le prophète Elie :
« Par un temps de sécheresse et de famine, il y avait beaucoup de veuves en Israël . pourtant Elie n’a été envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien vers une veuve étrangère » …  « Il y avait beaucoup de lépreux en Israël, pourtant aucun d’eux n’a été purifié, mais bien un Syrien (un étranger). »
Non seulement nous-même tout entier, mais tous les hommes et femmes, absolument tous… y compris les « étrangers »… et alors ses auditeurs supportent mal, jusqu’à vouloir le mettre à mort !

Donc, tout l’être humain, et tous les êtres humains.
(je crois qu’un pape avait dit ça également)
+++++++++++++++++++

Je vous propose de voir de plus près quelques aspects  des trois textes de la liturgie de ce soir :

JEREMIE

Dieu lui dit : « Je fais de toi un prophète, ne tremble pas »
Ne tremble même pas devant les chefs, les dignitaires, les gouvernants, et même devant tout le peuple,  avec ses expressions épidermiques, superficielles, débilitantes, celles que nous qualifions aujourd’hui de ‘people’, ou de ‘ beaufs’, telles que :
« Toi tu ne fais rien comme les autres ; il n’y a personne qui pense comme toi.  Les gens sont méchants, c’est chacun pour soi. « Ils »  sont tous pareils, on n’y peut rien, c’est comme ça ; ça a toujours été comme çà ! Il faut de tout pour faire un monde» etc, etc. Combien toutes ces phrases à l’emporte-pièce nous irritent, nous déçoivent, risquant de nous faire « baisser les bras ».
Mais Dieu dit à Jérémie,  Dieu NOUS dit :
 « Ne tremble pas, je suis avec toi, pour te délivrer »,
Et en lisant cela  j’ai personnellement mieux compris en quoi le Seigneur est sauveur, libérateur : nous sommes entourés de ces pauvretés, de ce mal, mais quand nous sommes aux prises avec tout ce négatif, il nous accompagne, il nous soutient, il nous conforte et il nous réconforte, jusqu’à nous prendre avec lui, puisqu’il a dit : « J’attirerai tout à moi. »

Aux côtés de Jérémie ainsi conforté,
nous voilà bien loin des jérémiades qui nous guettent parfois, car Dieu nous dit :
« Ne tremble pas, je suis avec toi, pour te délivrer »

PAUL

L’Hymne à la charité, l’hymne à l’amour
« Quand on n’a que l’amour ! »
« J’aurais beau être prophète… avoir toute la science, la connaissance,  la Foi ( !), (oui, même la Foi), s’il me manque l’amour, je ne suis rien. »
Ce texte est très connu, n’en faisons pas pour autant une suite de slogans.

Nous sommes invités à décliner les différentes facettes de l’amour : il prend patience ; il rend service… n’entretient pas de rancune, etc.
>>>>> chacun/chacune de nous peut ainsi essayer de se rectifier, de s’améliorer, pour entrer de mieux en mieux dans l’Amour.
« L’amour ne passera jamais », je comprends cela comme : l’amour ne sera jamais remisé au passé, aux archives, il ne disparaîtra pas de notre vue.
« Notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles » Attention, au fur et à mesure de nos vies,  nos étapes ont toutes été importantes pour nous construire ; nous ne sommes plus des enfants, nous ne devons pas nous conduire comme des enfants, mais notre enfance nous a nourris, notre cheminement constant nous a formés.
>>>>> Par exemple, lorsque quelqu’un décède, ses proches et ceux et celles qui l’ont connu(e) ont besoin de rappeler ses étapes de vie, qui l’ont construit(e) : tel est passé par le scoutisme, telle par l’Action Catholique des enfants (à l’époque c’étaient les Cœurs Vaillants ou les Ames Vaillantes), tel passe ou est passé  par la Vie Nouvelle, l’A.C.O.,  les Equipes Enseignantes et même par la  non croyance.
C’est le chemin d’amour, pour chacun chacune de nous, ce fut la recherche nécessaire, c’est la recherche nécessaire, non pas « d’un impossible amour », comme chante Jacques Brel, mais d’un amour toujours plus grand, par delà connaissances et prophéties, mais construit par elles.
Beaucoup de secteurs de nos vies sont partiels,
-comment pourrait-il en être autrement puisque nous sommes en état d’achèvement-
mais
 «  nous verrons face à face »
comme dit Paul aux Corinthiens.

LUC

« Aucun prophète n’est bien accueilli dans son pays »
Et pourquoi donc ? Peut-être parce que ses concitoyens s’attachent trop aux étapes de sa vie ? S’il lui est arrivé de sonner aux portes sur le chemin de l’école (comme cela m’est arrivé !),  les habitants concernés n’ont peut-être retenu que ça,  il n’est pas sérieux ! il a manipulé les planches dans l’atelier de son père, ses concitoyens le considèrent comme un manuel, un « primaire », qui n’a de leçon à donner à personne…
Bref , les auditeurs éventuels ne sont pas prêts à entendre tout ce qu’il dit. Or,  tout à coup il « sort de sa boîte » d’enfant pour enseigner dans la synagogue de la commune. Ils sont particulièrement rétifs s’il s’aventure hors des chemins battus du «soi-disant « bon sens populaire ». « Ah non, alors, si en plus il préfère les étrangers, c’est intolérable ! Pour qui il se prend ? » Et ils vont jusqu’à l’agresser.
« Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin »
Son chemin… il sera le nôtre, si nous le voulons bien, car de toutes manières, Jésus nous promet :
« Je suis avec toi »
+++++++++++++++++++

Terminons par quelques phrases de ces textes, et d’autres :
         
« Avant même de te former dans le sein de ta mère, je te connaissais. »
Tout l’homme, et tous les hommes
 
« Je fais de toi un prophète, ne tremble pas »
« Ne tremble pas, je suis avec toi, pour te délivrer »
  
« J’aurais beau être prophète      
s’il me manque l’amour, je ne suis rien. »
« Quand on n’a que l’amour »

« L’amour ne passera pas », il ne sera jamais balayé de la Terre

« Notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles »
mais
 «  nous verrons face à face »

« Le Seigneur soit avec vous ! »

« Car je suis avec toi »

« Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin »

« J’attirerai tout à moi. »

Méditation par Jean-Pierre Reynaud, à Saint-Luc
Samedi 27 janvier 2007 –  Année C

Partager cet article

Repost 0
Published by STLUC - dans Méditations
commenter cet article

commentaires

Des livres à lire

Coresponsabilité en Église
Livre tiré du Colloque que nous avons organisé en 2009
(en vente à Saint-Luc)

 

o O o

Pentecôte 2008
La Communauté Saint-Luc de Marseille
a fêté ses "40 ans"

 

Qui sommes-nous ?

 

 

ESPACE SAINT-LUC

Communauté Catholique

231 Rue Saint-Pierre

13005 Marseille

Métro Timone

Tel 0952193599

Mel stluc@stluc.org

Blog : http://stluc.over-blog.com

 

Saint-Luc est une communauté catholique de laïcs du Diocèse de Marseille prête à vous accueillir.

 

Messe le samedi à 18h30.
à Saint-Luc, avec des hommes et des femmes de tout Marseille, qui désirent vivre leur foi de façon responsable et fraternelle.

Nous sommes...
   

Une Église de la coresponsabilité
Des laïcs entièrement responsables de la vie de la communauté.
Coresponsabilité avec le prêtre accompagnateur.
Chacun est invité à agir selon ses capacités et ses disponibilités.

 

Une Église de libre expression
À l'Eucharistie, selon les semaines, partage d'Évangile, méditation par un laïc, libres intentions de prières, partage de vie : chacun peut exprimer ce que la parole de Dieu lui inspire.
Au P'tit déj’, un dimanche par mois, autour d'un café, libres échanges sur des sujets choisis par les participants.

 

Une Église du partage et de la rencontre
Un Plat de pâtes, un vendredi par mois, pour échanger avec un invité sur ses engagements.
Les Vendredi de Saint-Luc : une fois par mois, conférence-débat sur des sujets d'Église et de société.
À la rencontre de la Bible, un temps pour avancer ensemble dans la connaissance de la parole de Dieu.

 

Une Église solidaire et servante
Une caisse de solidarité.
Des groupes de visite aux malades et aux isolés.
Une invitation à participer aux activités de l'ACAT, du CCFD, d'ATD Quart-Monde, d'Artisans du Monde, du Mouvement de la Paix, etc.

 

Communauté Saint-Luc
Mocambi
(Responsable de Communauté)

Jean Guyon
Prêtre accompagnateur
Michel JOGUET, sj

o O o

Documents téléchargeables
- Statuts de St-Luc
- Charte de St-Luc
- Notre pratique de la Charte au Quotidien